...Nous ne sommes pas là pour plaire aux gens. Juste les aider et les défendre...La politique de régression sociale du gouvernement : vous êtes tous concernés...Il n'y a pas d'arrangements..Rejoignez-nous...Défendez vos droits, adhérez à la CGT...Une seule attitude, la ligne dure !...Nous sommes là pour vous informer, vous guider et vous aider...

11/05/2016

Loi Travail et 49-3


Communiqué de la CGT


Le gouvernement affiche sa conception de la démocratie !


Depuis maintenant près de trois mois, une mobilisation exceptionnelle a pris racine en France pour combattre le projet de loi Travail et porter l’exigence de nouveaux droits sociaux pour les salariés.

Quelle est la réponse du gouvernement ? Le passage en force !

Ce projet de loi ne figurait pas dans le programme du candidat Hollande.

L’utilisation du 49-3 pour faire adopter une loi rejetée par plus de 70% de la population est inadmissible, une véritable honte ! Cette décision ne vient que s’ajouter à un processus antidémocratique depuis le début. Faut-il rappeler la non consultation des organisations syndicales avant l’écriture du texte, les rencontres éclair avec la Ministre du travail, le blocage des votes à l’Assemblée nationale ?

Les salariés sont méprisés, les citoyens bafoués et leurs représentants ignorés.

La CGT condamne ce déni de démocratie et la brutalité affichée par le gouvernement.

Elle poursuivra et amplifiera la mobilisation et appelle tous les salariés à s’inscrire dans le mouvement, se réunir en assemblées générales pour décider ensemble la poursuite de la mobilisation jusqu’au retrait et pour un code du travail 
du XXIème siècle.

Plus que jamais, l’urgence est à la mobilisation.

Montreuil, le 10 mai 2016

02/05/2016

Prévenir, c'est mieux



C'est le but de nos permanences. Recevoir le public, écouter, expliquer et trouver la solution la plus adaptée. Dans la majeure partie des cas, sot 99 %, les personnes qui viennent demander de l'aide, des conseils ou plus directement des explications, ne sont pas syndiquées. La CGT est considérée comme la roue de secours capable de tous les miracles, l'ultime carte à jouer avant la fin de la partie.

Je tiens à dire ici que la CGT n'et pas qu'un assistant social. Le syndicalisme est avant tout une question de convictions comme l'esprit de solidarité, la foi dans la justice sociale, l'envie de lutter contre les injustices, le désir de rencontrer des gens.......Les militants possèdent ces qualités et ces appétences. 

Nous ne pouvons pas demander à chacun de s'investir dans l'action syndicale, mais par contre souhaiter son adhésion. Celle-ci permet au salarié d'apprendre ses droits, de se grouper en section ou en syndicat, d'être défendu par une équipe homogène et qualifiée, de bénéficier de l'appui de conseillers du salarié et des services d'avocats attitrés. Adhérer c'est aussi créer une relation de confiance et ne pas attendre le pire !

Les syndicats et surtout la CGT, sont souvent vilipendés. Pourtant nous sommes bien les seuls à défendre les intérêts des travailleurs. Ce mauvais procès incite un grand nombre de salariés à rejeter toute envie d'adhésion. Certains mettent en avant le montant des cotisations. Pourtant combien savent qu'elle donne droit à un crédit d'impôt de 66 % !

N'ayez pas peur de votre hiérarchie, se syndiquer n'est pas une acte hors la loi. N'attendez pas le dernier moment pour venir nous voir.

Prévenir, c'est mieux !


André Le Gall.


Le 1er mai 2016, Avignon